/ / /

PHOTO-MKOKO-copie-1.jpgCONFERENCE DE PRESSE: LE DISCOURS DU CONFERENCIER

M. Seth Guede KOKO

Consultant Diplomatique ivoirien
         
                                   

SA DECLARATION A LA PRESSE INTERNATIONALE

Le 26 janvier 2009, Salon Marigny de l’Hôtel Edouard VII Paris 2e

 


Bonjour mesdames et messieurs, de la presse internationale,

 

·     Je tiens cette conférence de presse pour prendre la communauté internationale à témoin et vous informer de mon dépôt d'une réclamation contre le ministre d’Etat M. Bohoun Bouabré et le chef de l'Etat de Côte d’Ivoire M. Laurent Gbagbo. Ma réclamation a été déposée auprès des trois médiateurs de la crise ivoirienne que sont, le Facilitateur Officiel M. Blaise Compaoré, le Secrétaire Général de l’ONU M. Ban KI-MOON et le Président la République française M. Nicolas SARKOZY. Cette plainte est liée au Dialogue Direct inter-ivoirien et consiste à dénoncer une injustice que me fait subir le pouvoir Gbagbo depuis juin 2006 et ceci par l’intermédiaire de sont ministre d’Etat M. Bohoun Bouabré.

 

Chers amis de la presse,

 

Je suis l’inspirateur et le concepteur du Dialogue Direct inter-ivoirien, dialogue qui a ramené la paix en Côte d’Ivoire. Consultant Diplomatique, ayant longtemps œuvré dans une diplomatie discrète au profit du pouvoir Gbagbo, je suis aujourd’hui victime de la mauvaise fois de ce pouvoir qui m’a exploité et rejeté.

 

J’accuse le ministre Bohoun Bouabré d’usurpation de ma propriété intellectuelle et de violation de mes droits du travail lors de la création du Dialogue Direct. J’accuse également ce dernier de tentative d’enlèvement, de menaces de mort et  tentative d’assassinat sur ma personne. Enfin, j’accuse le président Gbagbo de soutenir son ministre et l’accuse de complicité dans les actes de persécution dont je suis victime.

 

En juin 2007, j’ai adressé une réclamation écrite à M. Bouabré pour vol et usurpation de ma propriété intellectuelle ; ne voulant pas que l’affaire s’ébruite et « par reconnaissance pour ce grand service rendu à la nation ivoirienne », M. Bouabré m’a de suite fait deux promesses pour lesquelles il m’a fait venir à Abidjan le 14 janvier et le 16 mars 2008. Je ne donnerai pas plus de détails à ce sujet, vous m’en excusez, car ses promesses engageaient d’honorables institutions Africaines et Onusiennes, la BCEAO et la TICAD. J’insiste sur le fait qu’une fois sur le sol ivoirien, M. Bouabré s’est dérobé et n’a tenu aucune de ses promesses.

 

C’est ainsi qu’après 26 jours de négociation sans succès avec le ministre Bouabré, J’ai décidé de saisir le Chef de l’Etat par voie officielle, par des négociations discrètes, puis par voie de presse ; du 11 avril au 20 novembre 2008. Malgré toutes mes tentatives de négociation, ni le Président Gbagbo, ni le ministre Bouabré n’ont donnés de suite à ma demande. Le dernier cité a multiplier les tentatives d’assassinat et d’enlèvement contre ma personne. Je peux en apporter les preuves et des personnes sont prêtes à en témoigner.

 

Suite à ma dernière sortie médiatique du 20 novembre 2008 par laquelle je demandais un arbitrage du Président Gbagbo, une tentative d’enlèvement planifié par M. Bouabré à l’Hôtel TIAMA d'Abidjan le 4 du même mois a échoué ; le président n’a pas donné de suite et les plans ainsi que les menaces de morts se sont accentués. J’ai dû quitter Abidjan le 28 décembre 2008 pour Paris, aidé de diplomates européens en poste en Côte d’Ivoire. J’en déduis donc que le Président de la République de Côte d’Ivoire M. Laurent Gbagbo est solidaire de son ministre ainsi que des actes dont je suis victime. C’est pourquoi je demande à la France, terre d’asile et des droits de l’Homme, de bien vouloir me protéger.

   

Je suis conscient  que grâce à la détermination et à la volonté manifeste des acteurs clé de cette crise, que sont le peuple ivoirien, les partis politiques, les Forces Nouvelles, le président Gbagbo, le président Sarkozy et la France, le Secrétaire Général de l’ONU M. Ban KI-MOON et de M. le Facilitateur Officiel Blaise Compaoré du Burkina Faso, nous avançons résolument vers une sortie définitive de cette crise ivoirienne.

 

Devant ces résultats positifs, je ne peux taire un tel incident. Pour la naissance de l’Accord Politique de Ouagadougou engendré grâce au Dialogue Direct, j’ai risqué ma vie et sacrifié mes épargnes afin de  conduire plusieurs missions secrètes en zone rebelle, avec l’étiquette d’envoyé spécial du Président Gbagbo (leur ennemi). En retour, j’ai été exploité et rejeté ; mes droits ; mes droits du travail ainsi que de ma propriété intellectuelle ont été violés  par le président Gbagbo et le ministre d’Etat Bohoun Bouabré ; enfin  une atteinte à ma sécurité physique a été constatée.

 

Au vu de la persécution et de  l’injustice dont je fais l’objet de la part du pouvoir Gbagbo, j’ai saisi aujourd’hui le Président Blaise Compaoré, Facilitateur Officiel, le Secrétaire Général de l’ONU  M. Ban KI-MOON et le Président français M. Nicolas Sarkozy. Le but ultime étant de trouver une solution politique et de permettre au processus de paix de suivre son cour normal, faute de quoi, je me réserve un droit de dépôt d’une plainte auprès de la Cour Pénale Internationale.

 

Pour conclure :

 

J’aimerais dire aux ivoiriens que J’aime mon pays, je suis fière de l'avoir mis sur la voie de la paix. Je réclame justice car j’ai beaucoup aidé mon pays pour son retour à la sérénité et la prospérité.

Pour avoir aidé la Côte d’Ivoire et mon président à retrouver la paix qui mènera au bonheur de son peuple, ma tête est aujourd’hui mise à prix.

Par ailleurs, je voulais attirer l’attention du Président Laurent Gbagbo. Cette démarche est une main tendue vers lui dans le seul but de trouver une solution à l’amiable dans ce conflit. Ainsi, pour éviter tous dérapages préjudiciables au processus de paix en cour, j’en appel à la médiation des autorités et institutions internationales compétentes.

Les autres personnalités et institutions officiellement  informés de ma réclamation :

Le Président en Exercice de la CEDEAO M. Umaru Yar'Adua Président de la République du Nigéria

Le Président de la commission de l’UE M. Vaclav Klaus Président de la République Tchèque

Le Président de la République Libyenne M. Mouammar Kadhafi

Le Président de la République d’Egypte M. Hosni Moubarak

Le Président de la République de Côte d’Ivoire M. Laurent Gbagbo

Le Secrétaire Général des Forces Nouvelles et Premier Ministre de la République de Côte d’Ivoire M. Guillaume Soro.

Le président de l’assemblé Nationale de Côte d’Ivoire M. Mamadou Koulibaly

Le Président du RDR M. Alassane Ouattara

Le Président du FPI M. Pascal Affi N’Guessan

Le Président du PDCI M. Henri Konan Bédié

Le Secrétaire Général du RHDP M. Alphonse Djédjé Mady

Je vous remercie
CONTACTER SETH KOKO

Inscrivez-vous dans la newsletter et Soyez le premier à visualiser nos prochaines vidéos.



Partager cette page

Repost 0
Published by

Présentation

  • : de Seth KOKO
  • de Seth KOKO
  • : Homme de paix et de vérité, Auteur du projet du Dialogue Direct inter-Ivoirien qui a ramené la paix en Côte d'Ivoire entre 2006 et 2010, stratège diplomatique de formation. Il a longtemps œuvré dans une diplomatie discrète au profit de l'ancien chef de l'Etat ivoirien, Laurent Gbagbo à qui il finit par s'opposer. Il fut Leader d'opinion pour la défense des droits des populations de 2009 à 2012. Seth koko développe désormais ses affaires dans le secteur de l'Investissement
  • Contact

ANNONCES

peuple-ivoirien.jpgA LA SOCIETE CIVILE IVOIRIENNE !!

Le mot d'ordre du Leader 

SETH-KOKO-ETOILE.jpgLa Chaine Seth Koko TV

logo-fr 24Seth Koko sur France24 le 15 février 2010

    intro Télécharger l'interview de Seth Koko sur Africasbeat Radio le 12  décembre 2009

 

Sur logo wn

·        Le peuple ivoirien a été abusé pendant 10 ans par Laurent Gbagbo et ses amis du FPI.

voice of africaVoice of Africa Radio reçoit Seth Koko le 11 mai 2010

·         

business planVous souhaitez devenir membre ou représenter notre cellule de réflexion pour la bonne gouvernance en Côte d'ivoire dans votre pays de résidence Inscrivez -vous ici Côte d'Ivoire, France,USA,Russie, Hongrie, Angleterre,Italie, Japon,Chine, Suisse, Canada, Allemagne, Belgique, au Magreb,Afrique du Sud, Sénégal...
la TourVisitez votre site Seth Koko France diaspora
armoiries.jpgVisitez votre site Seth Koko Côte d'ivoire
Budapest Parlament1Visitez votre site Seth Koko Hongrie pour la diaspora
Expansion-Russie-et-URSSVisitez votre site Seth koko Russie pour la diaspora

·        Le Président Gbagbo n’a fait qu’accumuler les dérives autoritaires pour appauvrir et isoler la Côte d’Ivoire.

Seth koko sur GRIOO.COM le 28/10/2010logo grioo

l'Afrique vous attend !

ALTER INFO CONFIRME LES PROPOS DE SETH KOKO

Laurent Gbagbo gouvfr LA CÔTE D'IVOIRE GRUGEE PAR LE SOCIALISME DU PRESIDENT LAURENT GBAGBO  

badge.Facebook

Recherche