/ / /

seth-koko-bur-14.jpgAbidjan, le 16 novembre 2008

A Monsieur Laurent GBAGBO
Président de la République de Côte d'Ivoire

Monsieur le Président de la République,

Pour ne pas faire partie des ennemis de la paix dans notre pays, dans l'affaire indiquée ci-dessus et qui m'oppose au Ministre d'Etat Bohoun BOUABRE, j'ai toujours été soucieux d'un règlement à l'amiable et en toute discrétion de ladite affaire. En effet, les 11 et 14 avril 2008, je vous ai adressé une demande d'audience référence : DPC 37-2 PRCI/BOHOUN.B par fax, via trois membres de votre cabinet qui m'ont confirmé sa réception. Le 22 avril 2008, un autre courrier de rappel est resté sans suite. Le 28 avril 2008, une autre demande adressée via Mr Eugène ALLOU (ex Directeur du Protocole) est aussi resté sans suite alors qu'il m'avait lui aussi confirmé sa réception. Par mes investigations, j'ai été très intrigué d'apprendre que vos collaborateurs ne vous ont pas informé de cette affaire jusqu'au 15 octobre 2008, date de la première parution médiatique de cette affaire.

Cependant, Plusieurs négociations avaient aussi été entreprises directement auprès de certains de vos proches collaborateurs pour cette audience et qui sont aussi restées sans succès. Et cela fait bientôt 11 mois que je suis en Côte d'Ivoire dans cette attente.
J'ose donc en déduire monsieur le Président, qu'avec le lobbying sinon les barrages dressés par M. Bohoun BOUABRE autour de ce dossier m'ont pas permis de vous tenir informé de cet incident diplomatique lié au Dialogue Direct et qui peut porter atteinte au fonctionnement du processus de paix actuel...

A la Suite de ma conférence de presse du 15 octobre dernier, ayant constaté un début de résolution de ce conflit de la part de la Présidence de la République, j'ai décidé de suspendre toutes communications médiatiques autour de cette affaire. Mais contre toutes attentes, le mardi 04 novembre 2008 à 16 heures, j'ai échappé à un enlèvement planifié à l'Hôtel TIAMA par des collaborateurs du ministre d'Etat Bohoun BOUABRE. J'ai échappé à cette agression grâce à l'arrivée de la presse que mon chargé du protocole a appelée sur les lieux pour dissuader les quatre personnes armées et en civil que le conseiller spécial du Ministre BOUABRE (M. Guédé Pépé Léonard, connu sous le nom de James Cénac) avait fait venir dès qu'il m'a aperçu dans l'hôtel. Il faut aussi noter que cette scène s'est déroulée devant quatre personnes avec qui j'avais rendez-vous dans l'hôtel, mais aussi sous le regard impuissant des agents de THIAMA.

Monsieur le Président de le République, à ce jour, constatant que ma sécurité est à répétition menacée, je ne saurais longtemps tenir une langue de bois autour de ce dossier au risque de ma santé. Mais vous sachant homme de justice et de transparence, par amour pour notre patrie, et sachant aussi que vous avez déjà dépensé assez d'énergie vous et le Premier ministre pour cette sortie de crise, je fais publier cette lettre ouverte qui est le seul moyen pour moi de m'adresser à vous sans intermédiaire, afin de vous permettre de mettre fin à cette injustice dont je suis l'objet depuis juin 2006. Monsieur le Président, un entretien avec vous s'impose avant qu'il ne soit tard. Cette lettre est aussi faite pour que je ne sois reproché de n'avoir pas usé de tous les recours possibles.
Pour conclure, permettez-moi monsieur le Président de vous rappeler ces propos que vous avez tenus le 15 novembre 2008 à Attiégouakro, à la faveur de la journée de la paix et qui m'ont inspiré lors de la rédaction de cette lettre : " La paix marche avec la vérité. Le Dieu que nous adorons n'aime pas le mensonge. J'ai appris à être persévérant car le mensonge est souvent devant la vérité mais la vérité finit toujours par le rattraper et le dépasser." Dans cette affaire, ne laissez donc personnes vous mentir au détriment de notre nation. Mon Président, ma sécurité est dans vos mains.

Dans cette attente, je me tiens à votre entière disposition, et vous prie d'agréer, Monsieur le Président de la République, l'expression de mes sentiments distingués.

M. Seth Guédé KOKO
La beauté de Dieu réside dans la vérité
Dieu bénisse la Côte d'Ivoire
Contact : 09 97 16 20  

Parution le 20 novembre 2008 dans le N° 2075 du quotidien ivoirien LE NOUVEAU REVEIL.

www.lenouveaureveil.com

Partager cette page

Repost 0
Published by

Présentation

  • : de Seth KOKO
  • de Seth KOKO
  • : Homme de paix et de vérité, Auteur du projet du Dialogue Direct inter-Ivoirien qui a ramené la paix en Côte d'Ivoire entre 2006 et 2010, stratège diplomatique de formation. Il a longtemps œuvré dans une diplomatie discrète au profit de l'ancien chef de l'Etat ivoirien, Laurent Gbagbo à qui il finit par s'opposer. Il fut Leader d'opinion pour la défense des droits des populations de 2009 à 2012. Seth koko développe désormais ses affaires dans le secteur de l'Investissement
  • Contact

ANNONCES

peuple-ivoirien.jpgA LA SOCIETE CIVILE IVOIRIENNE !!

Le mot d'ordre du Leader 

SETH-KOKO-ETOILE.jpgLa Chaine Seth Koko TV

logo-fr 24Seth Koko sur France24 le 15 février 2010

    intro Télécharger l'interview de Seth Koko sur Africasbeat Radio le 12  décembre 2009

 

Sur logo wn

·        Le peuple ivoirien a été abusé pendant 10 ans par Laurent Gbagbo et ses amis du FPI.

voice of africaVoice of Africa Radio reçoit Seth Koko le 11 mai 2010

·         

business planVous souhaitez devenir membre ou représenter notre cellule de réflexion pour la bonne gouvernance en Côte d'ivoire dans votre pays de résidence Inscrivez -vous ici Côte d'Ivoire, France,USA,Russie, Hongrie, Angleterre,Italie, Japon,Chine, Suisse, Canada, Allemagne, Belgique, au Magreb,Afrique du Sud, Sénégal...
la TourVisitez votre site Seth Koko France diaspora
armoiries.jpgVisitez votre site Seth Koko Côte d'ivoire
Budapest Parlament1Visitez votre site Seth Koko Hongrie pour la diaspora
Expansion-Russie-et-URSSVisitez votre site Seth koko Russie pour la diaspora

·        Le Président Gbagbo n’a fait qu’accumuler les dérives autoritaires pour appauvrir et isoler la Côte d’Ivoire.

Seth koko sur GRIOO.COM le 28/10/2010logo grioo

l'Afrique vous attend !

ALTER INFO CONFIRME LES PROPOS DE SETH KOKO

Laurent Gbagbo gouvfr LA CÔTE D'IVOIRE GRUGEE PAR LE SOCIALISME DU PRESIDENT LAURENT GBAGBO  

badge.Facebook

Recherche